Le projet ICI (2016-2018):
Une collaboration entre danseurs, scientifiques et philosophes autour de l’improvisation conjointe soutenu par la labex ARTS H2H et le CNSAD.

space between.jpg

(Dimtri Bayle et Tommi Himberg, ICI@CNSAD, Janvier 2016)

description du projet
Effets et structures de l’interaction entre individus in situ restent peu évalués par les sciences cognitives. L’existence socio-culturelle sous-tend pourtant notre compréhension du monde, nos émotions et notre motricité. Le projet ICI s’appuie sur le modèle de l’improvisation conjointe en danse pour analyser ces processus interactionnels, en accompagnant l’atelier de danse au CNSAD et avec le grand public. A l’intersection de l’art et de la science, le projet ICI se propose d’alimenter la recherche scientifique de l’expertise des artistes, et considère la pratique artistique comme un laboratoire naturel pour étudier l’interaction sociale. Par quels moyens les danseurs parviennent-ils à se donner conjointement une “grammaire” pour leurs interactions (synchronicité, accordage émotionnel/attentionnel)? Quelle en est la conséquence sur leur état, et à plus long terme sur leur compétences affectives et neuro-cognitives? Qu’en conclure sur l’interaction sociale en général?

Effects and structures of the interaction between individuals in situ remain minimally tested by the cognitive sciences. The sociocultural existence underlie nevertheless our understanding of the world, our feelings and our motricity. The ICI project leans on the model of the joint improvisation in dance to analyze these interactive processes, by accompanying the dance workshop  in the CNSAD and with the general public. In the intersection of art and science, the ICI project suggests feeding the scientific research of the expertise of the artists, and consider the artistic practice as a natural laboratory to study social interaction. By which ways the dancers succeed in giving themselves jointly a “grammar” for their interactions ( Synchronicity, emotional / attentive tuning)? What is the consequence on their state, and longer-term on their emotional and neuro-cognitive skills? What to conclude from it on the social interaction generally?

Membres du projet:

Asaf Bachrach
Clint Lutes
Coline Joufflineau
Coralie Vincent
Dimitri Bayle
Elise Prigent
Julien Laroche

Klaus Förger

Laura Hicks
Laura Potrovic
Mandoline Whittlessey
Maria Zimmerman
Matthieu Gaudeau
Romain Bigé
Tommi Himberg

12801126_10153523684212252_2402115313627965578_n Asaf Bachrach est le porteur du projet ICI. Formé à l’origine en linguistique théorique (à Paris 3 et Paris 7), Asaf a obtenu un doctorat au M.I.T au cours duquel il a acquis une expertise en neurosciences cognitives et développé un programme de recherche interdisciplinaire en neurolinguistique. Il a par la suite effectué un post-doc au sein du laboratoire de Stanislas Dehaene à Neurospin (INSERM/CEA). Il est actuellement chargé de recherche, rattaché à l’UMR “Structures Formelles du Langage”. Ses principaux intérêts de recherche concernent la linguistique théorique, la neurolinguistique, et surtout la danse et la cognition. En parallèle de son cursus universitaire, Asaf a depuis plus de 15 ans une pratique régulière de la danse contact, qu’il enseigne depuis plusieurs années, ainsi que d’autres types de danse (Butoh, release technique, tuning score). En 2012, il a organisé une rencontre internationale à Paris autour de la danse contact improvisation et du “mindfulness”. Il est aussi à l’origine du séminaire “The Conscious Body”.

 Clint Lutes

clint Clint Lutes a étudié le Théâtre et la Danse à la TISCH SCHOOL OF THE ARTS de l’université de New-York. En tant qu’interpréte, il a travaillé entre autres pour Eun Me Ahn, Yann Lheureux, Brian Brooks Moving Company, Johannes Wielandet Christoph Winkler. Le travail chorégraphique de Clint, basé sur le communication,a été présenté en Europe, Egypte, Corée duSud, Singapore, l’Australieet aux Etats-Unis. Il a collaboré en terme de chorégraphe avec leVis Motrix Company, pvc Tanz Freiburg/Heidelberg, Cie Grenade, Festspielhaus Sankt Poelten, POSTTHEATER Berlin/NY/Tokyo, Collectif Coin etCie les Attrape-Corps, mais aussi avec la champion de patinage artistiqueKatarina Witt, et avec leChamaeleon Theater aBerlin. En 2006 il a participé dans DanceWeb a ImPulsTanz; depuis 2011 il participe dans IDOCDE, un projet dédiée a développé la documentation de l’enseignement et les pratiques de la danse contemporaine. Clint était le directeur artistique de LUCKY TRIMMER Tanz Performance Serieà Berlin de 2003-2010. 2015 il travaillé sur le projet Störung/Hafraahen Allemagne et poursuit ce travail de recherche en Danse/Sciences/Philo/Parkinson. En 2016 il travaille comme coordinateurartistique sur le projet 1:59en collaboration avec Paris Quartier d’Eté et Eun Me Ahn. Depuis 2002, il vit en Europe, et enseigne pour: ImPulsTanz, CND Lyon & Paris, Le Pacifique CDC Grenoble, CCN Grenoble, CCN Rillieux-la-Pape, Sasha Waltz & Guests Berlin, K3 Hamburg, Tanzhaus Zurich, Australian Dance Theatre, New York University etCal. St. Univ.Fullerton.

Coline Joufflineau

Screen Shot 2016-06-20 at 1.29.04 PM  Coline Joufflineau est doctorante en Esthétique (Paris 1). Elle mène une recherche interdisciplinaire dédiée aux Gestes de l’attention (Gestes de l’attention : temps ralentis, transformations accélérées). A la croisée des pratiques (dansées, performatives, contemplatives), de l’esthétique, et des sciences cognitives les gestes de l’attention sont étudiés depuis l’angle de la création artistique et celui de la réception de l’art. Le volet esthétique de cette recherche porte sur l’infiltration de la lenteur dans l’art contemporain. Il ouvre sur une phénoménologie des gestes de l’attention qui génèrent la lenteur (ceux des artistes), et de ceux qu’elle engendre (dans l’expérience des spectateurs). Le volet expérimental est entrelacé au travail de la chorégraphe Myriam Gourfink, du processus de création à la réception des chorégraphies. Du côté des pratiques, Coline Joufflineau a une pratique de la performance, elle a notamment performé pour Carole Douillard et Mélanie Perrier. Elle s’est formée à la méditation à travers le programme MBSR fondé par Jon Kabat-Zinn et approfondit cette pratique depuis 2 ans à l’Ecole Française de Yoga.

Dimitri Bayle

Photo de moi 1_1 Dimitri Bayle est maitre de conférences en neurosciences à l’UFR STAPS de l’université Paris Ouest Nanterre la Défense. Diplômé en biologie, psychologie, puis neuropsychologie, il s’intéresse particulièrement, au sein des champs de la neuroimagerie et des neurosciences cognitives, aux mécanismes cérébraux de l’attention et à l’influence de ces derniers sur la perception. Après une thèse de neuroscience sur la dynamique cérébrale de la perception des expressions faciales et sa modulation par l’attention spatiale, il étudie aujourd’hui, en collaboration avec l’Institut du Cerveau et de la Moëlle épiniére (ICM), les mécanismes électrophysiologiques (EEG, MEG, sEEG) à l’origine de l’attention spatiale et leurs effets sur la conscience perceptive visuelle. Il développe également, au sein du centre de recherche sur le sport et le mouvement (CeRSM), des projets visant à comprendre le phénomène de perception consciente de la fatigue physique lors d’un effort d’endurance.

 

 

Klaus Förger

 photo_klaus_forger Klaus Förger has a degree of M.Sc. (Tech.) from field of computer science (2010), and he defended his doctoral thesis related synthesis and perception of styles and emotions from captured human motion in 2015 at Aalto University, Finland. His recent research interests include study of perception of contemporary dance motions. More information at: http://iki.fi/klaus.forger

 Laura Hicks 

Laura Hicks  is a Canadian performer, choreographer, and educator working in the realm of contemporary dance. Inspired by a love of improvisation, movement patterning, and philosophical writings on affect her current research investigates states of the body as informed by relation; what we sense, changes how we experience ourselves, and the world around us. Laura lives in Frankfurt, holds an MA in Contemporary Dance Education and is a fully certified instructor of the Pilates method. Http://laurahicks.net

Matthieu Gaudeau

matthieu Après des études de théâtre ( C.N.R de Bordeaux, puis théâtre national de Toulouse), il rencontre la danse et notamment le contact improvisation. Il travaille comme interprète pendant une vingtaine d’années au sein des compagnies de spectacles vivants et de collectifs (« Flagrants désirs », « Anamorphose », « Cie carré blanc »,  « Apsaras »,  « La nuit venue »…) et se consacre à l’enseignement du contact improvisation à partir de 2013. En 2012 il est certifié professeur de technique Alexander ( A.T.I ). Depuis il developpe sa pratique somatique auprès d’un public d’interprètes et de personnes atteintes de la maladie d’alzheimer.

Romain Bigé

Screen Shot 2016-06-20 at 1.38.40 PM Romain Bigé (Paris, France) est danseur et professeur agrégé de philosophie.
Comme danseur, il a eu le privilège de se former à l’improvisation en Europe et aux Etats-Unis auprès de Lisa Nelson, Nancy Stark Smith, Joerg Hasmann, Matthieu Gaudeau et bien d’autres. Il a fondé, en 2014, L’oeil et la main une association dédiée à la création d’espaces et de temps de pratique autour du Contact Improvisation. Dramaturge, il a accompagné plusieurs créations théâtrales de la metteure en scène tchèque Linda Dušková et a collaboré avec divers chorégraphes et danseurs (Myriam Lefkowitz, Chris Aiken, Charlie Morrissey, Boris Charmatz).
Agrégé de philosophie et diplômé de l’École Normale supérieure depuis 2013, boursier Fulbright en 2016, il écrit en ce moment une thèse Le partage du mouvement dirigée par le Pr. Renaud Barbaras (dans le cadre du doctorat Science Art Création Recherche de PSL*/ENS) et dédiée à la poétique du Contact Improvisation et à une phénoménologie du mouvement. Il donne un cours de philosophie de l’art et de philosophie des gestes dans la License pluridisciplinaire de Henri IV (CyPES) à Paris, et avec le danseur et pédagogue Matthieu Gaudeau, il a créé Espaces tactiles, un cycle d’ateliers dédié à construire des ponts entre danse et philosophie.
Pour plus d’informations et une bibliographie complète : www.lolm.eu/romain-bige

Save

Advertisements